Les secrets et les limites de la compétitivité d’Ariane 6*

Par Alain Charmeau, membre titulaire de l’AAE et ancien Chief Executive Officer d’ArianeGroup. [*] Article  publié dans la revue “Engagement” de l’ASAF, numéro de Printemps 2022. Conçu dans les années 90, le lanceur Ariane 5 avait pour...

L’air, l’espace et le voyage physique

Par Eric Dautriat, vice-président de l’Académie de l’air et de l’espace  Et si l’Air et l’Espace (et partant, leur Académie) devenaient ensemble le symbole de la présence physique, dans un monde en cours de virtualisation ? L’antidote contre l’envahissement des...

Une vision du transport aérien à long terme : un grand défi.

Avertissement : Ce texte reflète uniquement l’opinion de son auteur et n’engage en aucune manière la parole officielle de l’Académie de l’air et de l’espace. Par Jean-Claude Ripoll, membre honoraire. Le Transport Aérien est un outil de...

Les moteurs et l’environnement

Avertissement : Ce texte reflète uniquement l’opinion de son auteur et n’engage en aucune manière la parole officielle de l’Académie de l’air et de l’espace. Par Alain Joselzon, membre titulaire. Les moteurs et plus généralement...

Réflexion sur la problématique du réchauffement climatique

Avertissement : Ce texte reflète uniquement l’opinion de son auteur et n’engage en aucune manière la parole officielle de l’Académie de l’air et de l’espace. Par Alain Joselzon, membre titulaire. « Le temps de la réflexion est une...

L’intendance suivra

Avertissement : Ce texte reflète uniquement l’opinion de son auteur et n’engage en aucune manière la parole officielle de l’Académie de l’air et de l’espace. Par Eric DAUTRIAT, vice-président de l’Académie de l’air et de...

Éthique et transport aérien

Avertissement : Ce texte reflète uniquement l’opinion de son auteur et n’engage en aucune manière la parole officielle de l’Académie de l’air et de l’espace. Par Jean-Claude Ripoll, membre honoraire. Le transport aérien a pris une place...

Voyager : dans notre ADN

Avertissement : Ce texte reflète uniquement l’opinion de son auteur et n’engage en aucune manière la parole officielle de l’Académie de l’air et de l’espace. Par Alain Joselzon, membre titulaire. Les réflexions qui suivent ont été...

Le transport aérien et ses moyens à un horizon prospectif.

Par Jean-Claude Ripoll, membre titulaire

Le monde traverse une crise économique générale d’une profondeur inégalée depuis la seconde guerre mondiale. Bien entendu, les transports qui sont la circulation sanguine de cette société malade en sont profondément affectés, et parmi eux, l’aviation l’est de façon majeure.

Deux extrêmes, l’un profondément naturel et biologique (SRAS-COV-2), l’autre profondément artificiel et technologique (le système de transport aérien), se rencontrent, dans un drame qui remet en cause le confort de l’humanité. Admettre qu’un virus puisse réduire, même d’une infime proportion, la population mondiale, paraît maintenant inadmissible à l’humanité, alors qu’elle se livre parfois à des massacres conséquents. Le drame immédiat met en valeur l’approche d’autres drames qui pourraient résulter des aveuglements sur le caractère vital de certains des rapports entre humanité et nature. C’est par exemple ce qui est entendu par changement climatique.

L’aviation, la crise et le réchauffement climatique : emballements et embellissements ?

Par Jean-Claude Ripoll, membre titulaire

Le monde traverse une crise économique générale d’une profondeur inégalée depuis la seconde guerre mondiale. Bien entendu, les transports qui sont la circulation sanguine de cette société malade en sont profondément affectés, et parmi eux, l’aviation l’est de façon majeure.

Deux extrêmes, l’un profondément naturel et biologique (SRAS-COV-2), l’autre profondément artificiel et technologique (le système de transport aérien), se rencontrent, dans un drame qui remet en cause le confort de l’humanité. Admettre qu’un virus puisse réduire, même d’une infime proportion, la population mondiale, paraît maintenant inadmissible à l’humanité, alors qu’elle se livre parfois à des massacres conséquents. Le drame immédiat met en valeur l’approche d’autres drames qui pourraient résulter des aveuglements sur le caractère vital de certains des rapports entre humanité et nature. C’est par exemple ce qui est entendu par changement climatique.