Plan de relance pour l’aéronautique en France suite à la crise de la Covid 19 : bilan des aides mises en place par l’Etat et les régions

Par Yann Barbaux, vice-président senior Airbus SAS, ancien président exécutif Aerospace Valley, correspondant de l’AAE

En mars 2020, la crise sanitaire liée à la COVID 19 a plongé le transport aérien, et dans la foulée tout le secteur de l’aéronautique civile, dans une crise économique profonde, à l’ampleur et la durée jamais rencontrées auparavant, et d’autant plus dure dans son impact qu’elle intervenait dans une période de forte augmentation des cadences qui avait conduit l’ensemble des acteurs à investir massivement. Au plus fort de cette crise le trafic aérien mondial avait chuté de 90%, et ce pendant plusieurs mois.

Si AIRBUS avait livré environ 300 avions sur le 1er trimestre 2020, toutes les livraisons s’arrêtent à partir de mi-mars ; les commandes sont alors mises en suspens et pour certaines annulées. Cette situation met immédiatement dans le rouge les trésoreries de l’ensemble des acteurs

En réaction, et pour préserver ses capacités et sa supply chain, AIRBUS recale dès avril 2020 son rythme de production en le réduisant en moyenne de 40% et focalise tous ses efforts à aider ses clients à prendre possession des avions commandés.

Lire la suite (format PDF – 198 KB)