Historique

L’idée d’une Académie de l’Air date de 1954. Le Colonel Edmond Petit, alors Chef du service d’information de l’armée de l’air et Directeur littéraire de la revue Forces Aériennes Françaises, avait publié, dès l’année 1954, nombre d’articles militant en faveur d’une telle Institution. Il la voyait surtout comme un Conservatoire de la langue française dans les textes du domaine aéronautique, là où l’Académie française était “totalement incompétente”, et comme le lieu où pourrait s’élaborer l’histoire de l’aviation.

La création de l’Académie grâce à la notoriété d’André Turcat

Ce projet ne put être mené à terme qu’en 1983, sous une forme d’ailleurs plus étendue. C’est l’ex-pilote d’essai en chef du Concorde, André Turcat, qui sortit des limbes l’Académie nationale de l’air et de l’espace tant par sa notoriété tant dans le milieu aéronautique français qu’au sein même des instances municipales de Toulouse. Le soutien matériel de la ville rose permit d’installer l’Académie sur le site de l’ancien observatoire de Jolimont et, pour le deux centième anniversaire du premier vol humain, les trente-cinq membres fondateurs se réunissaient le 21 novembre 1983 en assemblée plénière. Constituée en association loi de 1901, déclarée d’utilité publique en 1987, l’académie s’est donnée pour objectifs de :

“favoriser le développement d’activités scientifiques, techniques et culturelles de haute qualité dans les domaines de l’air et de l’espace”. Dans ces domaines, elle se propose de valoriser et d’enrichir le patrimoine, de diffuser des connaissances et de constituer un pôle d’animation.

 De façon à rester conforme à la réalité de l’environnement européen tout en maintenant les avancées acquises grâce à ses fondements français, l’assemblée générale a décidé, en sa séance du 19 juin 2006, que le titre de l’Académie est désormais : Académie de l’Air et de l’Espace.

Le premier jour de l’Académie

Le 21 novembre 1783, une montgolfière emportait dans les airs les deux premiers hommes, Pilâtre de Rozier et le Marquis d’Arlandes. L’ère de la conquête de l’Espace s’ouvrait pour l’humanité.
Deux cents ans plus tard, très exactement, est créée à Toulouse la première Académie Nationale de l’Air et de l’Espace. (Une reproduction de la Montgolfière de Pilâtre de Rozier et du Marquis d’Arlandes est lâchée place du Capitole)

Parmi les membres fondateurs, présents sur cette photo prise le jour de la création de l’Académie :

1er rang : de gauche à droite : André TURCAT, André ROUSSET
2ème rang : Jean MOINE, Jean RÖSCH, Valérie ANDRÉ, Hubert CURIEN, Adjoint au Maire (Guy HERSANT), André FLOURENS
3e rang : Jean BOULET, Edmond PETIT, Jean-Loup CHRÉTIEN, Jacques BLAMONT, Albert DUCROCQ, Roger BÉTEILLE, Marc PÉLEGRIN, Pierre CARRIÈRE, Lucien MALAVARD, Pierre CONTENSOU
4e rang : Jacques NOETINGER, Claudius LA BURTHE, Secrétaire Général de la Mairie (François LAFFONT), Marcel BARRÈRE