Par André Bord, ancien ingénieur en chef A320, Airbus, ancien directeur technique ATR, membre de l’AAE

L’utilisation de sources d’énergie électrique réputées « vertes », pour la propulsion des véhicules aériens semble, pour longtemps, réservée aux petits véhicules répondant aux besoins de transport intra urbain, du type taxi aérien. L’analyse de l’état de l’art et des perspectives du stockage d’énergie électrique permet d’en évaluer les propriétés spécifiques, en particulier, en termes d’énergie et puissance. L’analyse des besoins en énergie et puissance ainsi que des caractéristiques des véhicules pouvant répondre aux spécifications de ces véhicules ainsi que celles des multiples projets proposés permet d’en préciser la viabilité technique, et leur intérêt écologique et économique. La fée électrique volera-t-elle ?



Crédit image : © Airbus-Airbus City