Cette présentation a eu lieu en réunion de section III le 27 mai 2021

Le 30 septembre 2017, un A380 d’Air France, survolant le Groenland, subissait un incident non prévu par les normes de certification : l’éclatement du moyeu de la soufflante du réacteur n°4, dont les conséquences auraient pu être dramatiques.

Immédiatement, les équipes du BEA lançaient l’enquête de sécurité, qui ne pouvait pas être conclusive, faute de la découverte de la pièce incriminée, enfouie sous la banquise. Or, selon que l’incident résultait d’un défaut de maintenance ou d’un problème de fabrication, les mesures correctives étaient évidemmment très différentes.

Les enquêteurs du BEA , ainsi que le commandant de bord du vol, nous décrivent au cours de cette vidéo la façon dont le vol a été géré après l’incident ainsi que le déroulement de cette enquête hors norme.


*Crédit photo : BEA