Le vent solaire dans tous ses états Solar Orbiter et Parker Solar Probe, une exploration en cours

Enregistrement de la conférence en ligne de Philippe Louarn, directeur de recherche au CNRS, directeur de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), astrophysicien. 26 janvier 2021.

Deux sondes, Solar Orbiter (ESA) et Parker Solar Probe (PSP) ont commencé leur long voyage pour explorer les zone internes de l’héliosphère et la couronne solaire. Pour l’une comme pour l’autre, mais avec des moyens différents, il s’agit de mettre en évidence, de caractériser et de quantifier les processus qui donnent naissance au vent solaire, l’accélèrent et déterminent son étonnante diversité structurelle et dynamique. Après quelques mois d’opérations se retrouvent déjà les ingrédients d’une aventure spatiale réussie: l’exploration de régions vierges, des mesures novatrices de processus fondamentaux (la turbulence par exemple), la mise en évidence de phénomènes et de mécanismes soupçonnés mais non établis, une nouvelle approche d’un système complexe: l’héliosphère dans le cas présent. Notre instrument PAS (Proton Alfa Sensor) sur Solar Orbiter, développé à l’IRAP, aura naturellement un traitement de faveur !

Recevoir nos informations

    • En validant ce formulaire vous acceptez que l'AAE conserve ces données personnelles afin de vous envoyer les informations demandées. Conformément à notre politique de confidentialité vous pouvez modifier ou retirer à tout moment votre consentement et vos informations personnelles.