100 ans de souffleries depuis Eiffel

Par Bruno CHANETZ, maître de recherche, ONERA

A l’aube du XXème siècle, les souffleries se sont imposées en permettant, selon l’heureuse formule de Gustave Eiffel, de passer : du flair du constructeur à l’art de l’ingénieur. Les souffleries, subsoniques aux origines, puis soniques, supersoniques et hypersoniques, ont permis d’accompagner le développement de tous les aéronefs du vingtième siècle, des avions aux fusées, sans oublier les bâtiments, les voitures, …. Toutefois, à la fin de ce siècle, les progrès de la simulation numérique liés à ceux de la puissance de calcul, ont paru menacer leur essor. Aujourd’hui, les grandes souffleries, toujours très opérationnelles, restent stratégiques en réponse aux nouveaux défis environnementaux pour le développement économique et écologique de l’industrie française.


Télécharger le fichier

A voir aussi dans les documents & médias :